[Interpellation] Priorisation des piétons au Carrefour Route de la Maladière / Avenue du Léman

Interpellation déposée par Alexandre Rydlo lors de la séance du Conseil communal de jeudi 07.11.2019

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,

Depuis l’inauguration en 2013 du bâtiment Geopolis de l’UNIL dans le quartier de la Mouline, et l’arrivée de la ligne 25 en 2014 sur sol chavannois, force est de constater que beaucoup de personnes descendent ou montent aux arrêts Dorigny-Léman de la ligne 25, et empruntent les passages piétons au Carrefour Route de la Maladière / Avenue du Léman.

Avec la mise en œuvre des Plans de quartier En Dorigny et Côtes de la Bourdonnette on peut légitimement s’attendre à une augmentation du nombre de personnes sortant ou descendant à ces arrêts.

Or le système de régulation du trafic à ce carrefour priorise de manière extrêmement lente les piétons.

Aussi je pose les questions suivantes à la Municipalité par voie d’Interpellation.

  1. La Municipalité est-elle consciente que beaucoup de personnes empruntent les arrêts Dorigny-Léman de la ligne TL 25 pour se rendre à l’UNIL, ou quitter l’UNIL à destination de Renens ou de Lausanne ?
  2. La Municipalité peut-elle changer la programmation du système de régulation du trafic au Carrefour Route de la Maladière / Avenue du Léman de manière à prioriser le passage des piétons ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Chavannes-près-Renens, 07.11.2019

Alexandre Rydlo, Conseiller communal socialiste

Publié dans Alexandre Rydlo, Conseil communal, Interpellations, Transports, Voirie | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur [Interpellation] Priorisation des piétons au Carrefour Route de la Maladière / Avenue du Léman

[Résolution] NON à la suppression des cartes journalières !

Résolution déposée par Julien-Clément Waeber lors de la séance du Conseil communal du 20.06.2019 et acceptée à la majorité (13 oui (PS), 11 non (PLR et UDC) et 11 abstentions (Chavannes-Ensemble))

Suite à la réponse de la Municipalité à l’interpellation « Que compte faire la Municipalité contre la suppression des cartes journalières ? », le Conseil communal de Chavannes-près-Renens :

  • exprime son opposition à la suppression des cartes journalières ;
  • invite la Municipalité à lutter activement – éventuellement en concert avec les autres communes de l’Ouest lausannois – contre la suppression des cartes journalières ;
  • réaffirme son soutien à une politique de promotion des transports publics.

Chavannes-près-Renens, 20.06.2019

Julien-Clément WAEBER
Conseiller communal socialiste

Publié dans Commune, Conseil communal, Environnement, Familles, Résolutions, Transports | Marqué avec , | Commentaires fermés sur [Résolution] NON à la suppression des cartes journalières !

[Interpellation] Cheminement piétonnier vers la gare de Renens – Etat des aménagements et état de la sécurité – Améliorations nécessaires

Interpellation déposée par Alexandre Rydlo lors de la séance du Conseil communal de jeudi 20.06.2019

Les personnes qui se rendent à pied du Sud de notre commune à la gare de Renens finissent généralement par traverser le Quartier des Ramiers en empruntant le chemin piétonnier qui passe devant les numéros 19 A à 19 F de l’Avenue de la Gare, soit le chemin qui débute au niveau du nouveau parc à arbres fruitiers et à potagers urbains du quartier des Ramiers, et se termine devant le Parc des Cèdres, juste au Sud de la Place de la gare de Renens.

Si ce chemin est géographiquement le plus court et qu’il a été évalué comme un axe de mobilité douce par le SDOL, ce cheminement n’est toutefois pas (encore) optimal pour les piétonnes et les piétons, tant par ses aménagements que par sa sécurité.

Premièrement, pour passer du quartier Denner – La Poste au chemin piétonnier passant devant les numéros 19 A à 19 F de l’Avenue de la Gare, les piétonnes et les piétons doivent traverser le Chemin des Ramiers, chemin emprunté par des voitures pouvant rouler théoriquement à 50 km/h. Il n’existe à cet endroit aucune protection comme un passage pour piétons, une zone de rencontre à 20 km/h ou une zone 30 km/h (Postulat actuellement en cours de traitement par la Municipalité).

Passage du quartier Denner - La Poste vers l'Avenue de la Gare 19 A à F

Passage du quartier Denner – La Poste vers l’Avenue de la Gare 19 A à F

Deuxièmement, pour passer du chemin piétonnier passant devant les numéros 19 A à 19 F de l’Avenue de la Gare, les piétons doivent traverser un chemin au nom inconnu, lequel peut être parcouru par des voitures pouvant ici aussi rouler théoriquement à 50 km/h. Il n’existe, à nouveau, aucun passage pour piétons, aucune zone de rencontre à 20 km/h et aucune zone 30 km/h.

Passage de l'Avenue de la Gare 19 A à F vers le Parc des Cèdres

Passage de l’Avenue de la Gare 19 A à F vers le Parc des Cèdres

Troisièmement, pour traverser le Parc des Cèdres, les piétons ont maintenant pris pour habitude de traverser le parc en coupant en diagonale la zone verte du parc. Ce faisant, jour après jour, mois après mois, et maintenant année après année, cette diagonale est devenue un véritable chemin de terre qui, lorsqu’il pleut, est boueux et impropre à la marche. Il en va d’ailleurs de même du chemin officiel en pierre qui contourne la zone verte du parc. S’il pleut beaucoup, ce chemin en pierre développe d’ailleurs, lui aussi, d’énormes flaques d’eau empêchant les piétons de cheminer correctement.

Chemin piétonnier dans le Parc des Cèdres

Chemin piétonnier dans le Parc des Cèdres

De fait, le Parc des Cèdres, bien-fonds 1331 sur le territoire de la commune de Renens, appartient à la fondation ASSETIMMO Immobilien-Anlagestiftung (ASSETIMMO Fondation de Placements Immobiliers), laquelle est aussi propriétaire du bâtiment voisin du parc à l’Est. Ce parc n’est manifestement pas entretenu par cette fondation mais par la commune de Renens.

Quatrièmement, pour arriver dans la gare de Renens, les piétons arrivés au Sud de la Place de la Gare de Renens, après avoir traversé le Parc des Cèdres, doivent traverser la nouvelle zone de rencontre à 20 km/h créée devant la gare, où les piétons peuvent théoriquement traverser où ils veulent et où ils bénéficient – toujours théoriquement – de la priorité sur les véhicules. Reste que beaucoup d’automobilistes et de piétons ne connaissent pas les règles qui s’appliquent dans les zones de rencontre à 20 km/h, si bien que beaucoup de piétons n’osent pas s’aventurer à traverser hors des anciens passages pour piétons de cette zone, lesquels étaient à l’époque régis par des feux tricolores.

A noter que les marquages au sol de cette zone de rencontre disparaissent avec l’usure due au passage des véhicules, ce qui est encore moins rassurant pour traverser.

A noter aussi que beaucoup d’automobilistes à cet endroit préfèrent manifestement regarder les passantes et les passants entrer dans la gare, ou en sortir, plutôt que de regarder si des gens venant de Chavannes veulent traverser en direction de la gare…

Dans le but d’améliorer et sécuriser le cheminement piétonnier qui mène de notre commune à la gare de Renens, le soussigné pose à la Municipalité, par voie d’Interpellation, les questions suivantes.

  1. Quelle est l’appréciation de la Municipalité quant aux aménagements et à la sécurité du cheminement piétonnier entre le quartier Denner – La Poste et la gare de Renens ?
  2. La Municipalité est-elle consciente du danger encouru par les piétons lors de la traversée du Chemin des Ramiers pour sortir ou entrer dans le quartier Denner – La Poste ?
  3. La Municipalité est-elle consciente du danger encouru par les piétons lors du passage du chemin piétonnier passant devant les numéros 19 A à 19 F de l’Avenue de la Gare en direction du Parc des Cèdres ?
  4. Quelle est l’appréciation de la Municipalité quant à la sécurité pour les piétons de la traversée de la zone de rencontre à 20 km/h sur la Place de la Gare de Renens ?
  5. La Municipalité peut-elle faire installer un passage pour piétons sur le Chemin des Ramiers à la sortie du quartier Denner – La Poste ?
  6. La Municipalité peut-elle faire installer un passage pour piétons entre le Parc des Cèdres et le chemin piétonnier passant devant les numéros 19 A à 19 F de l’Avenue de la Gare ?
  7. La Municipalité peut-elle demander à la Municipalité de Renens d’aménager un chemin correct sur la diagonale qui traverse le Parc des Cèdres, par exemple par la pose de bouts d’écorce d’arbres, de gravier, ou de dalles ?
  8. La Municipalité peut-elle demander à la Municipalité de Renens d’installer un système de drainage de l’eau sous le chemin en pierre qui contourne l’espace vert du Parc des Cèdres ?
  9. Enfin, la Municipalité, en accord avec les Municipalités concernées par la zone de rencontre à 20 km/h de la Place de la Gare de Renens, peut-elle faire renouveler les marquages de la zone de rencontre, de même qu’ajouter à l’entrée de cette zone des panneaux indiquant aux automobilistes, comme aux piétonnes et aux piétons, les règles qui s’appliquent dans cette zone ?

Merci pour votre attention.

Chavannes-près-Renens, 20.06.2019

Alexandre RYDLO, Conseiller communal socialiste

Publié dans Alexandre Rydlo, Conseil communal, Environnement, Interpellations, Ouest lausannois, Transports, Voirie | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur [Interpellation] Cheminement piétonnier vers la gare de Renens – Etat des aménagements et état de la sécurité – Améliorations nécessaires