Elections cantonales 2022 – Votez la liste 1 !

Le PS Ouest lausannois a déposé lundi 24.01.2022, jour du 224ème anniversaire de l’indépendance du Canton de Vaud (1798), sa liste de 15 candidat-e-s pour la législature 2022-2027 du Grand Conseil.

Le 20.03.2021, jour du 1er tour des élections cantonales pour la législature 2022 – 2027, nous vous invitons à voter la liste 1 pour le Grand Conseil et la liste 9 pour le Conseil d’Etat !!! 🙂

Voter socialiste, c’est voter pour vous et l’intérêt général !!! Simple, net et efficace !!! Merci pour votre confiance !!! 🙂

Infos pratiques – Comment voter pour les élections cantonales ?

  1. Choisir une liste (1 bulletin, PS) pour le Conseil d’Etat.
  2. Choisir une liste (1 bulletin, PS) pour le Grand Conseil.
  3. Vous pouvez supprimer ou ajouter des noms sur le bulletin pour le Conseil d’Etat. Il faut au maximum 7 noms par bulletin ! Vous ne pouvez pas doubler un nom.
  4. Vous pouvez supprimer, ajouter ou doubler des noms sur le bulletin pour le Grand Conseil. Si vous doublez un nom, cela équivaut à 2 suffrages. Le nombre de suffrages sur un bulletin doit être de 15 au grand maximum.
  5. Mettre les deux bulletins dans l’enveloppe de couleur. Mettre celle-ci avec la carte complétée et signée dans l’enveloppe grise. Expédier (courrier A) ou déposer l’enveloppe grise à la commune.

Le PS vous invite à voter et à ne pas modifier les listes, mais chacun-e est bien évidemment libre d’user de son droit de vote comme elle-il l’entend.

Informations complémentaires sur le site du Canton de Vaud

Candidat-e-s du PS Ouest lausannois au Grand Conseil 2022-2027

Nous vous encourageons à voter la liste du PS Ouest lausannois (liste 1) !!! 🙂

Publié dans Campagnes, Elections cantonales | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Elections cantonales 2022 – Votez la liste 1 !

Grand Conseil – Alexandre Rydlo et Julien-Clément Waeber – Pourquoi nous présentons-nous ?

Alexandre Rydlo, Député

Enfant de l’Ouest lausannois, Député depuis 2012, j’ai toujours été un Député actif et j’ai déposé une septantaine de textes parlementaires. Attentif aux besoins des citoyen-ne-s vaudois-es et de l’Ouest lausannois en particulier, si vous m’accordez de nouveau votre confiance, je continuerai à me battre pour le développement des infrastructures de transport, la création d’emplois, une fiscalité juste, un canton moderne, des logements aux loyers raisonnables pour les familles, pour l’écologie, et pour la sécurité dans nos villes.

Alexandre Rydlo, Député

Alexandre Rydlo, Député de l’Ouest lausannois depuis 2012

Julien-Clément Waeber, Candidat

Je souhaite aller au législatif cantonal pour m’impliquer dans les dossiers qui vont être traités lors de la prochaine législature, notamment, les droits politiques des personnes en situation de handicap, ainsi que l’implémentation dans la législation cantonale de la convention de l’ONU relative aux droits des personnes en handicap (CDPH).

Bien sûr, il n’y a pas que la politique handicap que je souhaite porter au Grand Conseil. Entre autres, les enjeux en lien avec notre district seront également importants dans mon activité de député. L’Ouest lausannois a des enjeux et des problématiques à faire entendre, et je veux participer à défendre notre district sur la scène cantonale.

Julien-Clément Waeber

Julien-Clément Waeber, Candidat

Nous vous encourageons à voter la liste du PS Ouest lausannois (liste 1) !!! 🙂

Publié dans Alexandre Rydlo, Campagnes, Communiqués de presse, Grand Conseil, Ouest lausannois | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Grand Conseil – Alexandre Rydlo et Julien-Clément Waeber – Pourquoi nous présentons-nous ?

[Grand Conseil – Question simple] Quelles sont les conditions et le suivi qu’applique l’Etat aux fournisseurs qu’il choisit et aux entités qu’il subventionne pour s’assurer que ceux-ci soient en cohérence avec sa stratégie pour la protection du climat ?

Question simple déposée par Alexandre Rydlo lors de la séance du Grand Conseil de mardi 01.03.2022

Dans l’Avant-Propos de sa « Stratégie pour la protection du climat », dite « Plan climat vaudois », présentée en juin 2020, le Conseil d’État indique reconnaître la nécessité d’agir ici et maintenant, précisant que son plan s’inscrit dans des politiques déjà existantes, et en impulse de nouvelles. Le Conseil d’Etat précise aussi que ce plan doit permettre à notre Canton ouvert sur le monde d’assumer sa part de responsabilité internationale, mais qu’il doit aussi lui permettre de relever les défis du futur.

Le Conseil d’Etat décrit ensuite un catalogue de mesures pour parvenir à contribuer activement à l’effort national et international visant à réduire le réchauffement climatique et à s’adapter à ses effets.

Le soussigné souscrit à cette intention et se réjouit de la mise en œuvre des mesures proposées.

Reste que si l’Etat est, ou se veut être, exemplaire en matière de lutte contre le réchauffement climatique, se pose la question de savoir si les fournisseurs de l’Etat et les entités subventionnées par l’Etat le sont, ou le deviendront.

Aussi le soussigné pose la question suivante au Conseil d’Etat.

Quelles sont les conditions et le suivi qu’applique l’Etat aux fournisseurs qu’il choisit et aux entités qu’il subventionne pour s’assurer que ceux-ci soient en cohérence avec sa stratégie pour la protection du climat ?

Cette question est d’autant plus légitime lorsque le soussigné constate par exemple l’emploi de plastique dans les cartons d’invitation reçus de certaines entités subventionnées par l’Etat, l’utilisation de viande venue de l’autre bout du monde dans certaines cantines de l’Etat, ou l’achat de véhicules à moteur encore thermique pour des activités qui pourraient pourtant bénéficier de véhicules électriques.

Merci pour vos informations !

Chavannes-près-Renens, 15.02.2022

Alexandre RYDLO, Député socialiste

Publié dans Alexandre Rydlo, Grand Conseil, Questions simples | Marqué avec , | Commentaires fermés sur [Grand Conseil – Question simple] Quelles sont les conditions et le suivi qu’applique l’Etat aux fournisseurs qu’il choisit et aux entités qu’il subventionne pour s’assurer que ceux-ci soient en cohérence avec sa stratégie pour la protection du climat ?